Cathétérisme urinaire chez les animaux hospitalisés
Conseils

Cathétérisme urinaire chez les animaux hospitalisés



La pose de sondes urinaires chez les animaux hospitalisés est l’une des tâches qui incombent à l’assistant vétérinaire dans les centres cliniques. Nous verrons ici ce qu’est le sondage urinaire, à quoi il sert, et quelles sont les méthodes de sondage urinaire existantes.

Le cathétérisme urinaire est une méthode qui permet d’évacuer l’urine de la vessie pour la recueillir. Il peut également être utilisé pour injecter des fluides utilisés pour traiter ou diagnostiquer des affections de la vessie.

Le sondage urinaire est effectué à l’aide d’une sonde, qui est un instrument tubulaire, généralement flexible, inséré dans des cavités organiques et à travers lequel passent les fluides.

A quoi sert le cathétérisme urinaire ?

Le sondage urinaire peut être effectué pour plusieurs raisons, qui sont :

  • pour obtenir un échantillon d’urine lorsque le patient est incapable d’uriner au moment où l’échantillon est nécessaire ou qu’il doit s’agir d’un échantillon stérile.
  • pour vider la vessie avant une chirurgie abdominale ou avant une pneumocystographie.
  • pour introduire des substances de contraste pour une radiographie.
  • pour maintenir une élimination constante et contrôlée de l’urine par la vessie chez les patients souffrant d’incontinence, après une opération de la vessie ou pour éviter la distension de la vessie et pour réduire la tension de la suture, entre autres.
  • dans une hydropropulsion (qui consiste à introduire de l’eau sous pression pour éliminer les éventuelles particules qui provoquent une obstruction).
  • pour débloquer l’urètre.
  • pour l’introduction de médicaments.

Méthodes de cathétérisme urinaire chez les animaux

Pour réaliser un cathétérisme urinaire chez les animaux, il est nécessaire de prendre en compte les méthodes suivantes.

Il faut tout d’abord parler de l’immobilisation, qui peut être physique ou par le biais de médicaments.

  • Immobilisation physique de l’animal. La plupart des patients n’opposent aucune résistance au cathétérisme. Cependant, il est parfois nécessaire de museler les chiens Les chiens et les chats peuvent opposer une résistance en position dorsale.
  • Immobilisation via médicaments. L’immobilisation peut se faire par sédation. Chez les chiens, elle n’est généralement pas nécessaire, sauf si l’animal est agressif ou très nerveux. Chez les chiennes, cependant, une sédation légère est généralement nécessaire, en particulier lorsque l’opération est effectuée avec la chienne en position dorsale. Si l’animal est debout, il est préférable de ne pas l’endormir. Quant aux chats, il est conseillé de les endormir afin d’éviter les problèmes de stress.

Enfin, il est nécessaire de prendre en compte la préparation de l’équipement. Il est nécessaire de se préparer avant l’entrée de l’animal. N’oubliez pas non plus qu’il est plus facile de réaliser le sondage urinaire si tout est plus rapide. Pour cela, il faut préparer à l’avance les lubrifiants, les gants et, bien sûr, le cathéter.

Nettoyage et stérilisation des cathéters

Le nettoyage et la stérilisation en vue d’une réutilisation ne sont pas recommandés pour les sondes urinaires. Toutefois, ce n’est pas l’AVT qui doit en décider, mais plutôt le vétérinaire.

En cas de réutilisation, il est nécessaire de nettoyer et de stériliser les cathéters au préalable.

Pour nettoyer le cathéter une fois qu’il a été utilisé, il faut suivre la procédure suivante :

  1. Introduisez de l’eau froide avec une certaine pression à travers le cathéter dès qu’il est utilisé. Cela se fait généralement à l’aide d’une seringue. Il est important que l’eau soit froide, car cela évite une éventuelle coagulation des protéines.
  2. Remuez avec un stylet et répétez l’étape précédente.
  3. Lavez l’extérieur et l’intérieur du cathéter avec un détergent.
  4. Vérifiez qu’il n’y a pas de trous, de plis… S’il y a des dommages, le cathéter doit être jeté.
  5. Conserver dans un endroit sec.

En ce qui concerne la stérilisation, il est important d’emballer correctement le cathéter. Le passage à l’autoclave est la meilleure méthode de stérilisation. Parfois, elle est effectuée à l’aide d’oxyde d’éthylène (cependant, il s’agit d’une procédure très coûteuse qui n’en vaut généralement pas la peine).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.