CBD pour animaux : qu’en est-il ?

Les produits à base de CBD sont de plus en plus utilisés en médecine humaine, bien qu’ils soient encore fortement réglementés. Elle possède aussi des applications en médecine vétérinaire. Le CBD est utilisé chez les animaux pour atténuer certains troubles. Est-ce sans risque ? Quelles sont les précautions à prendre avant de donner du CBD à des animaux ?

Le CBD : une substance fortement réglementée

Les produits à base de CBD sont réglementés, tant pour les hommes que pour les animaux. Toutefois, aucune autorité sanitaire n’a approuvé l’usage thérapeutique du CBD pour les animaux. L’efficacité de cette molécule n’a pas été officiellement reconnue, et nombre de vétérinaires restent sceptiques quant à son usage chez les animaux, quels qu’ils soient. Si le cannabidiol semble être pour certains professionnels une molécule prometteuse, ils recommandent d’attendre de vraies indications avant leur administration spécifique pour atténuer tels ou tels maux. Si vous souhaitez tout de même acheter des produits CBD pour votre chien, certains sites en disposent. Comme il est possible de le voir sur huilecbd.fr, l’huile à base de CBD est disponible, notamment pour les chiens.

Actuellement, des études sont en cours pour déterminer si le CBD est sans risques pour les animaux et si ses effets thérapeutiques sont avérés. En 2012, certains tests ont rapporté que cette substance avait des effets anxiolytiques sur les animaux. Selon les défenseurs de cette molécule, elle aurait des effets positifs dans la lutte contre l’épilepsie chez le chien. Aucune étude scientifique crédible n’a pu le confirmer, bien que les tests en cours semblent prometteurs.

CBD pour animaux

Le CBD pour animaux : l’importance d’une surveillance vétérinaire pendant le traitement

Si le CBD n’est pas encore reconnu par les autorités sanitaires, la vente de certains produits à base de cette substance est tout de même autorisée. Ainsi, il est impossible d’interdire aux propriétaires d’animaux de ne pas se tourner vers le CBD. La mise en place d’un suivi médical est donc primordiale, pour s’assurer que les chiens continuent de prendre des médicaments reconnus. Certains cabinets vétérinaires vont même jusqu’à accompagner les propriétaires d’animaux en examinant les flacons qu’ils apportent.

Les vétérinaires contrôlent notamment le taux de THC contenu dans les produits, mais aussi leur qualité et leur authenticité. En effet, de faux produits existent aussi sur le marché. De plus, étant donné qu’il n’existe pas de champs de cannabis en France, les produits CBD sont importés, la plupart du temps, de pays d’Asie comme la Chine. Il peut alors s’agir de produits douteux, et peuvent donc être difficiles à tracer. Leur pureté n’est pas toujours garantie.

Les vétérinaires se veulent malgré tout raisonnables, car en dépit de leurs mises en garde, ils reconnaissent des avancées potentielles du CBD sur le plan thérapeutique. Bien que les données qui vont dans ce sens soient rares et peu crédibles, il semblerait que des tests aient permis de déduire que cette molécule a pu atténuer les douleurs d’un chien âgé atteint d’arthrite. Toutefois, il est possible qu’il s’agisse d’un cas isolé, d’autant plus que rien n’indique que ce soit un fait avéré. Par conséquent, il est conseillé de ne pas arrêter les traitements anti-inflammatoires pour empêcher l’arthrose de gagner du terrain.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.