Qu’est-ce que le prognathisme chez le chien ?

Vous avez une fois entendu parler du prognathisme chez les chiens sans toutefois cerner de quoi il s’agissait ? Si oui, alors vous trouverez la réponse ici. Vous devez savoir que le prognathisme est une défectuosité physique que l’on retrouve souvent auprès des canins. Pour certains, le prognathisme est un défaut aberrant alors que pour d’autres ce défaut est une particularité très recherchée. Découvrez à travers ces lignes ce qu’est concrètement le prognathisme chez le chien.

Chez le chien, le prognathisme est une tare des mâchoires

On parle du prognathisme chez le chien lorsque ce dernier, depuis sa naissance, a une malformation squelettique au niveau de la mâchoire. Plus précisément, la mâchoire supérieure peut se superposer à la mâchoire inférieure ou vice-versa. Par ailleurs, on retrouve cette anomalie génétique sous deux variétés.

D’abord, on distingue le brachygnathisme caractérisé par une longue mâchoire inférieure et une courte mâchoire supérieure du chien. Encore appelé prognathisme inférieur, il est très souvent rencontré chez les chiens grignards ou brachycéphales et très recherchés. Cette prédisposition laisse entrevoir les dents de le maxillaire inférieur du canin : ce même quand sa gueule n’est pas ouverte (prognathisme mandibulaire).

Et ensuite, on distingue le prognathisme supérieur qui est reconnu par la superposition de la mâchoire supérieure du chien sur sa mâchoire d’en bas : l’opposé du brachygnathisme. Cette catégorie est rencontrée particulièrement chez les chiens de races dolichocéphales (chiens begus ou chiens à la longue truffe). Ici, on remarque bien le museau saillant du canidé.

D’où provient donc cette tare rédhibitoire  ?

Même si aucune étude ne l’a encore confirmé, vous devez savoir que le prognathisme est causé par un gène récessif. Un chien est atteint du prognathisme lorsqu’il possède dans ses en lui les deux versions de ce gène. Toutefois, le chien est considéré n’avoir aucune irrégularité s’il n’en possède qu’une. Attention quand même, les chiens avec une seule version du gène peuvent quand même la transmettre à leur petit qui eux les présenteront.

Les conséquences qui découlent du prognathisme chez le chien

Le prognathisme chez les canidés a plusieurs conséquences, certaines sont graves et d’autres non. Eh oui, dans certains cas, le prognathisme chez le chien peut générer :

  • Les troubles de respiration,
  • Un excédent de résidu dans les dents provoquant des maladies parodontales,
  • La perte d’appétit ou dysorexie,
  • Un excès de dents provoquant une malocclusion dentaire.

Noter que la perte d’appétit et les troubles de la respiration augmentent progressivement avec l’âge du canidé.

Cette anomalie essentiellement esthétique peut également demeurer discrète et ne mettra pas la santé du chien à l’épreuve. Toutefois, une surveillance médicale par un vétérinaire est conseillée périodiquement.

Comment est traité le chien qui est atteint du prognathisme ?

Seul un traitement orthopédique chirurgical est réservé pour les chiens atteints du prognathisme. Cependant, cette modification des squelettes maxillaires du chien coûte un fortune, est très risquée et aussi insuffisante. Cette intervention est dite insuffisante, car elle ne supprime pas totalement cette anomalie génétique, mais elle la minimise tout simplement. Il n’y a donc pas de traitement capable de corriger totalement cette défectuosité des mâchoires. Le vétérinaire peut également extraire les canines du chien si ce dernier est atteint d’un prognathisme qui engendre des blessures au niveau de ses tissus mous ou de son palais dur.

Est-ce que le prognathisme est une particularité recherchée chez les chiens ou est-ce un défaut inacceptable ?

Cette question a tendance à mettre en rogne les personnes qui ont une attache profonde avec les chiens. Pourquoi le prognathisme serait un standard de race chez les chiens ? Hélas, la réponse les énerve encore plus.

En effet, le prognathisme est une irrégularité repoussante que de nombreuses personnes évitent. Ce défaut est une caractéristique que ces personnes vérifient avant de choisir leur compagnon à quatre pattes.

Alors que pour certains, le prognathisme est une caractéristique très recherchée avant l’achat d’un chien : un critère esthétique en quelque sorte. Donc ce qui veut dire que le chien doit être atteint du prognathisme pour être vu comme un standard de race.

Toutefois, étant donné qu’il n’existe aucun traitement total pour corriger cette anomalie, il est très fortement recommandé de ne pas faire reproduire les chiens atteints de cette défectuosité squelettique. Sinon, cette anomalie finira par être transmise aux futurs canidés.

En définitive, le prognathisme chez le chien est une anomalie génétique considérée comme une aberration par certains et comme un caractère singulier pour les autres. Toutefois, il convient quand même d’éviter que cette malformation ne se transmette à travers les générations futures de nos compagnons à quatre pattes. Pour ceux qui ont des chiens atteints du prognathisme, il est très fortement conseillé de les faire suivre périodiquement par des vétérinaires spécialisés dans le domaine. Autant leur demander plus de conseils pour prendre soin de votre animal et apaiser ces douleurs qui vous sont presque invisibles.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.