pyodermite-chien

Tout savoir sur la pyodermite chez le chien

La pyodermite canine est une maladie qui se développe en raison de l’action de bactéries sur la peau du chien. Bien qu’elle ne soit pas forcément grave, si elle se propage, elle peut être très sérieuse pour les animaux, car elle est capable de créer des ulcères et des plaies graves qui, si elles ne sont pas traitées correctement, peuvent même entraîner la mort de l’animal.

Heureusement, avec une détection précoce et un traitement approprié, les symptômes disparaissent généralement complètement et la zone de peau affectée revient progressivement à la normale. Apprenez-en davantage sur la pyodermite chez le chien ici.

Qu’est-ce que la pyodermite chez le chien ?

La pyodermite chez le chien est une infection causée par l’action de bactéries (staphylocoques), qui affaiblissent la peau et permettent à d’autres agents pathogènes de pénétrer et de causer des dommages importants. Une fois l’infection déclenchée, la population bactérienne subit une augmentation exponentielle qui génère une série de symptômes.

L’une des maladies les plus alarmantes pour les propriétaires de chiens est la pyodermite canine, car ses symptômes sont particulièrement désagréables pour les animaux. Cette pathologie provoque des démangeaisons intenses qui entraînent un eczéma et des plaies associées au grattage continu des zones touchées.

Bien qu’il s’agisse d’une maladie très courante chez le chien, elle n’en est pas moins désagréable, car elle est souvent associée à la disparition des poils et à l’apparition de plaies.

Certaines circonstances peuvent favoriser l’apparition de cette maladie et la première d’entre elles est que l’animal souffre d’un certain type d’allergie. La peau de ces animaux est plus susceptible de souffrir d’autres troubles, à tel point que l’allergie environnementale (atopie) apparaît souvent associée à la pyodermite en de nombreuses occasions.

D’autre part, la présence de certains parasites est également un vecteur qui favorise l’apparition de la maladie, car l’action des acariens détériore la peau, la fragilise et la rend plus sensible.

L’apparition de cette bactériose est généralement associée à des périodes où les défenses de notre animal sont faibles, que ce soit en raison d’un changement de saison ou de l’apparition d’une autre maladie, de sorte que la croissance bactérienne apparaît grâce au mauvais état des défenses de l’animal.

Quels sont les symptômes de la pyodermite chez le chien ?

Tout d’abord, il est nécessaire de différencier les pyodermites superficielles et profondes. La première affecte l’épiderme, c’est-à-dire la couche la plus superficielle de la peau, tandis que la seconde affecte le derme, la partie la plus profonde, et peut s’étendre au tissu sous-cutané, créant ainsi un problème sérieux.

Le principal symptôme dont souffrent les animaux atteints est une démangeaison localisée généralisée qui entraîne un grattage et un léchage constant. Cette action entraîne une perte de cheveux dans la zone et l’apparition de plaies et de croûtes qui, sous l’action des bactéries, dégagent une odeur désagréable.

Le grattage intense provoque une altération des follicules pileux et leur inflammation superficielle ou profonde. Cette deuxième forme se manifeste par l’apparition d’ulcères et de nodules sur la peau du chien, entraînant une destruction importante du tissu cutané.

Diagnostic et traitement de la pyodermite chez le chien

Le diagnostic de cette maladie doit être établi par un vétérinaire par cytologie (étude des cellules du chien), bien qu’il soit parfois nécessaire de prélever des échantillons par biopsie et de les analyser en laboratoire.

Une fois la maladie diagnostiquée, le vétérinaire prescrit un traitement antibiotique, généralement administré à l’animal par voie orale.

La guérison des pyodermites nécessite une longue période de temps, le traitement durera un mois dans le cas des pyodermites superficielles et au moins un mois et demi dans le cas des pyodermites profondes. Pour éviter la résistance bactérienne et la réapparition des symptômes, le traitement doit être poursuivi pendant au moins deux semaines après la disparition des signes d’infection.

Il convient de noter que cette maladie peut affecter gravement les tissus de la peau, voire causer des dommages à la musculature si elle progresse sans contrôle ni traitement. L’évolution de cette maladie peut conduire à la septicémie, une infection généralisée qui entraînera très probablement la mort de l’animal.

Le traitement antibiotique peut parfois être complété par l’application de shampooings spécifiques pour le traitement de la pyodermite. Ces produits contiennent un antiseptique, la chlorhexidine, qui aide à éliminer les bactéries de la peau.

Quelques conseils en matière d’hygiène et de diététique 

En ce qui concerne les remèdes maison ou naturels, aucun n’est vraiment efficace. Cependant, l’inclusion d’acides gras dans le régime alimentaire peut être efficace en termes de rétablissement de la peau et de contrôle des symptômes.

Le meilleur remède contre cette maladie est de maintenir des habitudes d’hygiène appropriées. Les soins tels que la vermifugation, l’alimentation saine, le bain et le brossage sont essentiels pour assurer la bonne résistance de votre chien à cette maladie.

Enfin, il convient de noter que, bien que la pyodermite ne soit pas contagieuse pour l’homme, cette maladie pourrait être transmise en cas de contact direct avec une plaie. 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.