Symptômes et traitement de l'occlusion intestinale chez le chien
Chiens

Symptômes et traitement de l’occlusion intestinale chez le chien

Les chiens sont naturellement curieux. Une façon courante de satisfaire leur curiosité est de « goûter » ce qu’ils trouvent. Cependant, cela est potentiellement dangereux. De nombreux chiens n’hésitent pas à goûter à tout, du papier toilette aux pierres, en passant par les chaussures, les bâtons, les vêtements et même les ordures.

Beaucoup de ces choses traversent le tractus intestinal sans incident. Mais d’autres ne le font pas, et peuvent entraîner une occlusion intestinale. Une occlusion intestinale chez le chien est très dangereuse, il est donc très important de savoir la détecter à temps.

Lorsqu’un chien ingère quelque chose, il faut généralement 10 à 24 heures pour que le produit commence à se déplacer dans le tube digestif. Toutefois, certains éléments peuvent prendre beaucoup plus de temps, voire des mois.

Symptômes de l’occlusion intestinale chez le chien

Parfois, les objets sont trop gros pour progresser dans le tube digestif, ce qui provoque une obstruction. Si le corps étranger a atteint le côlon, il est probable qu’il passe. Cependant, il y a toujours une chance qu’il soit douloureux, surtout si il est allongé (comme un bâton). Dans de tels cas, une assistance vétérinaire peut être nécessaire. Si vous voyez quelque chose sortir par le rectum, il est important de ne pas tirer dessus, car cela pourrait endommager davantage les tissus internes de l’animal.

L’obstruction de l’intestin grêle entraîne l’accumulation de solides et de liquides ingérés dans les intestins à partir de la zone d’obstruction. Les vomissements qui en résultent peuvent entraîner une déshydratation importante et, selon la localisation exacte du blocage dans les intestins, des déséquilibres électrolytiques.

Les dommages causés aux parois protectrices de l’intestin et l’ischémie intestinale (lorsque l’apport sanguin aux intestins est limité) peuvent également entraîner la présence de toxines dans le sang.

Voici les symptômes les plus courants qui peuvent indiquer une obstruction intestinale chez le chien. Si vous remarquez l’un de ces symptômes, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Douleur ou sensibilité abdominale
  • Manque d’appétit
  • Effort pour déféquer ; constipation
  • Léthargie
  • Changements de comportement, tels que morsure ou grognement, lorsqu’on le prend ou le touche.

Diagnostic de l’obstruction intestinale chez le chien

Si l’on soupçonne un blocage par un corps étranger, des radiographies peuvent être effectuées pour confirmer le diagnostic. Souvent, plusieurs radiographies utilisant un produit de contraste (colorant) seront nécessaires pour localiser l’objet.

Une autre procédure de diagnostic qui peut être utile pour confirmer une obstruction intestinale est une endoscopie. Ce test consiste à insérer un petit tube auquel est fixée une minuscule caméra, qui passe par la bouche et pénètre dans l’estomac, permettant ainsi d’effectuer un examen. Cette méthode permet également de récupérer les corps étrangers qui peuvent être à l’origine de l’obstruction.

Les autres examens qui peuvent être utiles sont les analyses de sang et d’urine et les échographies abdominales, qui peuvent révéler la présence d’un corps étranger dans l’estomac ou l’intestin. Des analyses de sang et d’urine sont utilisées pour déterminer si l’obstruction a eu un effet négatif sur la santé générale du chien. Il permet également d’exclure d’autres causes possibles.

Traitement de l’occlusion intestinale chez le chien

Il existe plusieurs options de traitement possibles pour l’occlusion intestinale, en fonction de l’état du chien. Ce que votre vétérinaire fera probablement, avec l’aide de l’assistant, sera d‘administrer des fluides par voie intraveineuse pour contrer la perte de liquide et de contrôler la douleur avec des médicaments.

Si votre chien a toujours le corps étranger, il est généralement indiqué de provoquer des vomissements pour l’expulser. L’objet peut également être retiré par voie endoscopique. Dans certains cas, l’hospitalisation du chien peut s’avérer nécessaire pour suivre et contrôler l’évolution de l’objet obstruant. Dans ce cas, l’assistant vétérinaire sera chargé de cette tâche. Mais si l’objet a atteint l’intestin, une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Occlusion intestinale du chien : les pronostics

Les pronostics de l’occlusion intestinale chez le chien sont influencés par plusieurs facteurs. Ils dépendent essentiellement de la nature des lésions digestives causées par l’occlusion d’une part, et de la localisation digestive de l’occlusion d’autre part. Si l’occlusion est située au début du tube digestif (haute occlusion), les symptômes seront plus intenses et les lésions plus graves. Dans ce cas, le pronostic vital est plus faible car l’évolution des lésions est plus rapide. Si l’occlusion intestinale est située à la fin du tube digestif (basse occlusion), les symptômes apparaissent plus lentement et l’état de santé du chien se dégrade moins vite.

Dans ce cas de figure, le pronostic vital est plus élevé. Par ailleurs, le type de traitement adopté pour éradiquer l’occlusion peut lourdement influencer les pronostics vitaux du chien. En effet, le pronostic vital s’avère positif lorsque l’occlusion intestinale est traitée à temps (c’est-à-dire avant que les symptômes ne s’aggravent). De même, un traitement adéquat (consultation vétérinaire) augmenterait largement les chances de survie de votre animal de compagnie. Il est donc important de consulter un vétérinaire dès l’apparition des premiers symptômes pour éviter plus de complications pour le chien. Retenez que toutes tentatives de soigner vous-même votre chien à l’aide de remèdes naturels serait vaine et risquerait d’assombrir son pronostic.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.