adopter-chat_img_2

Chat de race ou européen : lequel adopter ?

Faire le choix d’un chat de race implique de nombreuses choses qu’il convient de bien prendre en compte avant de se lancer. Que celles-ci soient assimilables à des avantages ou à des inconvénients, l’essentiel est d’en avoir conscience afin de pouvoir se lancer en toute connaissance de cause.

Voici pourquoi nous vous proposons de vous rappeler dans ce billet les principales spécificités des animaux de race. Afin d’aussi vous aider à vous décider si vous hésitez quant à quel type de chat adopter. Et, si nous avons pour ce faire choisi l’exemple du chat, sachez que la grande majorité des remarques seront tout aussi bien adaptables au chien.

Au niveau de la santé

Un animal de race est souvent issu d’une longue lignée et de croisements successifs. Si cela a permis d’en fixer à la fois certaines caractéristiques physiques comme comportementales, il faut savoir que c’est avant tout l’effet de la consanguinité. Celle-ci consiste à faire se reproduire entre eux des chats présentant un lien de parenté, comme une mère et son fils, ou un frère et une sœur par exemple. Mais ceci ne présente pas que des avantages, dans la mesure où ces techniques d’élevage peuvent accentuer certains soucis de santé. Nous vous recommandons donc, si vous optez pour le chat de race, de contacter une compagnie d’assurance chiens et chats, pour vous permettre de faire face aux soucis de santé inévitables qu’il rencontrera au cours de son existence. Ce qui est, cela dit, aussi valable pour un chat européen.

adopter-chat-de-race_img_1
adopter-chat-de-race_img_1

Mais sachez par exemple que les Persans sont sensibles au niveau des voies respiratoires et des yeux, que les Maine Coon présentent fréquemment des soucis de cœur, d’anémie ou encore au niveau des hanches. Quant au Sphinx, l’absence de poils sur sa peau le rend particulièrement sensible et aux variations de températures, et au soleil, là où un européen présentera une santé nettement plus robuste.

Des frais plus important

Dans la continuité, il faut savoir que cela génère aussi des besoins spécifiques en termes d’alimentation. Et forcément, des croquettes médicales ou assimilées, ça ne représente pas le même budget que la nourriture traditionnelle.

Même si l’on s’éloigne du domaine purement vétérinaire, force est de constater qu’un chat de race vous coûtera plus d’argent qu’un chat de maison. Déjà à l’achat, il n’est pas rare de voir certains spécimens de races très demandées atteindre des sommes records. Particulièrement si ses parents présentent un pedigree intéressant. Des animaux appartenant à des races rares se négocient entre 1.500 et 2.000 euros.

Dans le même temps, adopter un chat en refuge ne coûte pour ainsi dire rien. Il vous sera juste demandé de participer aux frais qui ont été faits pour lui depuis son arrivée dans les lieux, participation qui, la plupart du temps, inclut les frais de stérilisation. Cela représente, en fonction des refuges, une somme qui monte rarement au-dessus de 200 euros.

À vous donc de voir si vous préférez acheter un chat de race ou donner sa chance à un chat abandonné.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.