Choisissez le bon environnement pour votre caméléon de compagnie

L’environnement occupe une place capitale dans la vie du caméléon. Ce reptile à sang-froid a un régime alimentaire insectivore et a une appétence pour certains fruits. Pour lui offrir un cadre propice à son bien-être, il est crucial de lui créer un environnement lui rappelant son milieu naturel. Il doit reproduire les conditions optimales de sa vie dans la nature. Un bon habitat lui permet de se fondre facilement dans le décor et de se sentir caché. La luminosité, la chaleur et l’humidité sont autant de facteurs à considérer pour offrir un milieu de vie agréable à cet animal. Le blog UCHL vous révèle les astuces et conseils pour choisir un bon environnement à votre caméléon de compagnie.

Créez un bon environnement pour votre caméléon de compagnie

Pour créer un environnement favorable à votre caméléon, vous devez lui offrir un terrarium reproduisant son milieu naturel d’origine. Il doit avoir une taille minimum de 60 x 60 x 120 cm. Plus son habitat est grand et plus ce reptile s’y sentira épanoui. Pour bien l’aménager, optez pour de la terre ou du terreau afin de reproduire le sol. Ces deux éléments sont en effet en mesure de retenir l’humidité pour créer un cadre rappelant un milieu tropical. En fonction de la taille du terrarium, il faudra changer le sol tous les 4 à 6 mois.

Le caméléon vit dans les arbres. Veillez donc à lui offrir de quoi se percher. Pour ce faire, aménagez le terrarium en y faisant pousser des plantes et en les entretenant. Pour faciliter l’entretien, installez dans cet habit quelques fausses plantes au milieu des végétaux naturels. Elles lui permettront de se servir des branchages pour se mouvoir. Les feuilles lui feront se sentir dans un environnement naturel.

environnement pour caméléon de compagnie

Prenez en compte l’humidité, la luminosité et la chaleur de l’environnement

Pour offrir un bon environnement à votre caméléon de compagnie, vous devez porter une attention particulière aux paramètres tels que l’humidité, la chaleur et la luminosité. Ils sont déterminants pour le bien-être de ce reptile. Puisqu’il vit à l’état sauvage dans un milieu tropical, assurez-vous que son terrarium ait un taux d’hygrométrie situé entre 50 et 80 %. Les capteurs hydrométriques vendus sur le marché vous permettront de prendre cette mesure.

Pour reproduire un environnement avec ce taux d’humidité, vous pouvez vaporiser d’eau le terrarium 4 à 5 fois par jour. Vous avez le choix entre les systèmes de vaporisation automatique et les systèmes automatiques goutte à goutte conçus à cet effet.

Le caméléon est un reptile, soit un animal à sang-froid. De fait, il a besoin de profiter d’une source de chaleur pour se réchauffer. En terrarium, ce n’est pas évident qu’il puisse se prélasser au soleil, encore faudrait-il vivre en milieu tropical. Équipez alors son environnement d’un tube néon qui lui apportera de la chaleur et lui offrira les UVA/UVB dont il a besoin. Vous pouvez également opter pour une lampe à vapeur. En fonction de la taille du terrarium, choisissez un modèle de puissance située entre 100 à 160 W.

À elle seule, la lampe n’est cependant pas suffisante, car elle n’apporte pas de rayonnement ultraviolet au caméléon. Il faudra donc lui associer une lampe à UV. Ce reptile a besoin de 10 h de luminosité au quotidien. Assurez-vous donc d’allumer ses lampes durant cette période. Vous munir d’un système automatique demeure la solution idéale pour programmer le fonctionnement de ses éclairages en toute autonomie.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.