Naviguer dans différents styles d’équitation : techniques d’équitation anglaise et occidentale

L’équitation est un art, un loisir et un sport qui offre de nombreux avantages. Elle permet entre autres de travailler la posture, l’équilibre, la persévérance et de se sentir plus près de la nature. Sa pratique se révèle particulièrement bénéfique pour le moral. Elle varie toutefois en fonction des techniques. Au nombre de celles-ci, on distingue les techniques d’équitation anglaise et occidentale. Elles sont souvent confondues par les profanes, mais présentent pourtant de nombreux signes distinctifs. Nous vous proposons de découvrir les spécificités de chacune de ces techniques d’équitation.

Technique d’équitation anglaise : ce qu’il faut savoir

La technique d’équitation anglaise se différencie de la technique occidentale sur plusieurs points, notamment les races de chevaux utilisés et les caractéristiques des selles anglaises. Ces dernières ont la particularité d’être plus petites et servent à donner une posture droite. Elles disposent d’un fond à deux panneaux fabriqué avec la même matière que le reste de la selle. Ces équipements ne possèdent pas de cornes, ni de dessins ou d’autres éléments décoratifs. De plus, les rênes anglaises sont confectionnées en cuir ou en caoutchouc. Le style d’équitation anglaise se démarque également par ses disciplines, parmi lesquelles on distingue :

  • le dressage,
  • le concours complet,
  • le chasseur ou sauteur,
  • le saut d’obstacles.

Par ailleurs, les races de chevaux permettent de distinguer les différentes techniques d’équitation. Pour le style d’équitation anglaise, les pur-sang font partie des races les plus populaires utilisées pour la course.

techniques d'équitation anglaise et occidentale

Tour d’horizon sur la technique d’équitation occidentale

La technique occidentale trouve son origine dans la manière dont les cow-boys dressaient les chevaux pour l’organisation des ranchs de grande envergure. Pour être efficaces, ces cavaliers ont mis au point un harnachement spécial. Les selles utilisées sont plus grandes. Elles disposent d’étrivières épaisses, de cornes et d’étriers. Leur but est d’offrir un bon niveau de confort. Le plus souvent, les selles westerns sont ornées de motifs, possèdent des volants en cuir ou du placage d’argent.

Leur fond plat est doublé avec une matière souple. Quant aux brides occidentales, elles sont le plus souvent dépourvues de frontal ou de muserolle. Elles utilisent parfois des rênes en corde. En dehors du Tack, la technique d’équitation occidentale se différencie par ses disciplines, dont le plaisir western, le reining, les courses de barils et le cutting. Par ailleurs, la race de chevaux la plus utilisée dans le cadre de cette technique d’équitation n’est autre que le Quarter Horse.

Différences entre techniques d’équitation anglaise et occidentale

La différence entre ces deux techniques réside principalement dans les disciplines de chacune, mais aussi dans les équipements utilisés. Les selles anglaises sont plus petites que les selles occidentales. Ces dernières sont souvent dotées d’éléments décoratifs tandis que les premières en sont dépourvues. De plus, les disciplines de l’équitation anglaise instaurent un code vestimentaire conservateur. En parallèle, ce sont les paillettes et couleurs vives qui sont les plus courantes dans le Tack occidental.

Pendant que les cavaliers occidentaux portent une casquette à l’allure sportive, des bottes de style western, un jean et une chemise, les cavaliers anglais ont une préférence pour certains vêtements. Il s’agit d’accessoires comme la veste cintrée, les bottes jodhpur et la chemise. En ce qui concerne les races de chevaux, les Quarter Horse sont le plus souvent utilisés dans le style occidental. Par contre, ce sont les pur-sang qui sont les plus répandus dans les disciplines de la technique d’équitation anglaise.

En effet, les chevaux occidentaux ont la particularité d’être plus compacts. Ils sont en mesure de chasser le bétail errant. Les chevaux anglais sont quant à eux plus grands et capables de parcourir de longues distances sur un chemin parsemé d’obstacles. Bien que chacune de ces techniques ait ses préférences en matière de races de chevaux, n’importe laquelle peut intervenir dans tout type de disciplines équines. Cela dépend de la manière dont les animaux ont été dressés.


Commentaires

Une réponse à “Naviguer dans différents styles d’équitation : techniques d’équitation anglaise et occidentale”

  1. […] que soit votre style d’équitation, vos vêtements sont le premier équipement à préparer pour une randonnée équestre. Ils doivent […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.