pratique-voyager-chat-avion
Conseils

Le guide pratique pour voyager en avion avec son chat



Les chats n’aiment pas trop voyager surtout à cause du bruit et de l’agitation du déplacement. Ces petits félins domestiques apprécient encore moins les voyages en avion. Cependant, certaines situations comme un déménagement ou les vacances peuvent vous amener à prendre l’avion avec votre boule de poils. Que faire dans cette situation ? Ce guide pratique vous dit tout ce qu’il faut savoir pour mieux préparer votre voyage en avion avec votre chat.

Se conformer aux dispositions légales du pays de départ

Avant de voyager en avion avec votre chat, vous devez remplir certaines formalités obligatoires. Avant de sortir du territoire d’un pays de l’Union européenne, un félin domestique doit avoir un passeport européen délivré par un vétérinaire. Ce document qui porte le code d’identification de votre chat donne des renseignements sur son état vaccinal et ses antécédents médicaux. Ce passeport donne également une description de l’animal et précise le nom ainsi que l’adresse de son maître.

Pour les voyages en dehors de l’Union européenne, un certificat sanitaire international délivré par un vétérinaire officiel est nécessaire. La visite chez le vétérinaire vous permettra également d’identifier votre chat avec une puce si ce n’est pas déjà le cas.

Se renseigner sur les règles en vigueur dans le pays de destination

Avant de remplir une quelconque formalité, vous devez vous renseigner sur les dispositions légales de votre pays de destination. Ceci est très important, puisque la loi peut varier d’un pays à un autre. Par exemple, certains pays interdisent aux voyageurs de venir avec un chat. D’autres imposent une quarantaine obligatoire ou des vaccinations supplémentaires. Pour éviter toute surprise désagréable, consultez le site de l’ambassade de votre destination.

Connaître les exigences de votre compagnie aérienne

Si certaines compagnies n’autorisent que des voyages en soute, d’autres peuvent vous permettre de voyager avec votre chat en cabine. Toutefois, les animaux pesant plus de 5 kg ne sont généralement pas admis en cabine. Renseignez-vous donc bien avant le jour de départ.

De plus, les transporteurs aériens ont pour habitude de limiter le nombre d’animaux de compagnie à bord. Vous devez donc aussi réserver votre vol le plus tôt possible et déclarer dès la réservation votre intention de voyager avec votre chat. Un rappel 72 heures avant le départ est conseillé. La compagnie vous donnera également les indications par rapport à la taille et au type de caisse de transport qu’elle accepte.

Après avoir pris tous les renseignements et les dispositions légales nécessaires, voyons maintenant ce que vous devez faire pour que le voyage soit relativement confortable pour votre boule de poils.

Préparer la caisse de transport

Pendant tout le vol, votre chat doit rester à l’intérieur d’une caisse de transport. Ajoutez quelques accessoires pour le confort de votre animal pendant le vol. Il s’agit du tapis absorbant à placer au fond de la cage et des gamelles pour l’eau et la nourriture.

Pour rassurer votre animal de compagnie de votre présence pendant le voyage, vous pouvez déposer dans la cage un linge imprégné de votre parfum. De plus, il faut familiariser votre chat avec sa cage de transport bien avant le jour du départ. Pour y parvenir, utilisez le plus souvent la caisse pendant les moments de détente, lors d’un jeu par exemple. N’oubliez pas non plus d’étiqueter votre cage avant le départ.

Comment apaiser votre chat pendant le vol ?

Il n’est pas nécessaire d’utiliser des tranquillisants, ce n’est pas conseillé ! De plus, beaucoup de compagnies refusent de transporter en cabine ou en soute des animaux sous sédatifs.

Vous pouvez cependant utiliser des sprays aux phéromones ou des fleurs de Bach pour calmer votre félin pendant le vol. Il existe aussi des compléments alimentaires riches en acides aminés, notamment en tryptophane. Ils stimulent la production de l’hormone du bien-être (la sérotonine) chez les félins domestiques et les rendent plus sereins.

Les dispositions à prendre pour les contrôles aux aéroports

Le jour de départ, vérifiez que vous n’avez rien oublié : passeport, carte d’identification de votre chat, certificat sanitaire. Rendez-vous tôt à l’aéroport, car l’enregistrement peut être plus long que les enregistrements ordinaires.

Pendant le contrôle de sécurité à l’aéroport au départ comme à l’arrivée, la cage de transport sera scannée. Il faudra retirer l’animal et le garder sur vous pendant le scannage. Pour cela, prévoyez un harnais, un collier, ou une laisse pour éviter que votre félin vous échappe et disparaisse dans la foule. C’est une expérience désagréable !

Conseils avant pendant et après le vol

Avant le départ, il est préférable de soumettre le chat à un jeûne sec d’au moins 4 heures. Cela lui évitera de vomir ou de faire ses besoins pendant le vol. Pour les vols trop longs, votre animal peut se déshydrater. Donnez-lui donc de l’eau à boire. Vous pouvez à cet effet garder sur vous un biberon d’eau pour chat.

À l’atterrissage, un temps de repos permettra à votre boule de poils de reprendre ses forces. Ne vous inquiétez pas outre mesure s’il est un peu instable sur ses pattes. Si le climat de la destination est différent, donnez-lui des fleurs de Bach pour que l’acclimatation soit plus facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.