mante-religieuse
Autres animaux

Mante religieuse, le guide complet pour débuter

La mante religieuse, avec sa silhouette élégante, est le choix idéal si vous recherchez un animal de compagnie hors du commun. Mais comment faut-il pour bien prendre soin de ce NAC (nouvel animal de compagnie) insolite ? Ce guide vous dévoile tout.

Les caractéristiques de la mante religieuse

Il existe plus de 2000 espèces de mantes religieuses. La plus rencontrée en Europe est la Mantis religiosa.

Aspect général, taille et durée de vie

Les mantes religieuses ont des formes et couleurs variées qui leur permettent de se fondre dans l’environnement. Ainsi, alors que certaines ont un aspect de brindille, d’autres ressemblent parfaitement à des feuilles mortes. Il existe aussi des espèces de mantidés colorées qui ressemblent à des fleurs.

La taille des mantes religieuses varie selon leur sexe et l’espèce. Les femelles sont plus grandes que les mâles. En moyenne, elles mesurent 5 à 8 cm de long et les mâles 2 à 3 cm. Certaines espèces peuvent mesurer jusqu’à 15 cm.

L’espérance de vie des mantes religieuses dépend également de l’espèce. Mais en majorité, elle est de six mois à peine. Les espèces les plus résistantes présentent une durée de vie qui ne dépasse pas un an.

Vie en association

La mante religieuse est un animal fragile qu’il faut éviter de garder dans le même environnement que d’autres animaux domestiques. Ces derniers risquent de le blesser. Si vous adoptez plusieurs mantes, elles doivent être logées séparément. Sinon, elles pourraient se manger entre elles.

Aménager un terrarium adapté et confortable

Les mantidés sont plus faciles à élever que les reptiles. Néanmoins, les mantes ont des conditions de vie spécifiques qu’il faut respecter pour leur bien-être. L’habitat de la mante religieuse doit être conçu de manière à ressembler à son milieu naturel. Pour qu’elle grandisse dans les meilleures conditions, assurez-vous de connaître les besoins de l’espèce que vous adoptez en termes de température et d’humidité.

Les dimensions

La mante religieuse a besoin d’un espace assez grand pour sa mobilité, mais limité pour ne pas rater sa proie. Choisissez par exemple un terrarium de dimensions 20 x 20 x 20 cm. Ce dernier peut être en plastique ou en verre, ou être un maillage de fil de fer.

L’aération

Créez des points d’entrée d’air au niveau du couvercle pour la respiration de l’insecte. Vous pouvez aussi recouvrir le terrarium avec une maille de fil de fer ou une moustiquaire.

L’humidité

Recouvrez le fond du terrarium avec du substrat (sol, tourbe, sable, vermiculite, écorce, humus de coco ou papier buvard). Vaporisez dans le bac de l’eau ou déposez-y un bocal d’eau. Le substrat pourra absorber cette eau pour maintenir une humidité optimale dans l’environnement. Il facilitera aussi le nettoyage.

L’éclairage et la température

Privilégiez l’éclairage naturel. Vous pouvez aussi utiliser d’autres sources lumineuses selon les besoins de votre insecte de compagnie. Placez-les à l’extérieur du terrarium pour éviter que la mante y brûle ses antennes.

La température optimale peut être fournie par des lampes chauffantes ou le chauffage général de votre habitation.

D’autres éléments essentiels

Ajoutez au terrarium des cailloux, brindilles, écorces, rameaux, plantes… Ces éléments doivent idéalement atteindre le sommet du terrarium afin d’offrir à la mante religieuse un support auquel s’accrocher pour sa mue. Évitez de surcharger le terrarium pour que ses déplacements puissent rester faciles.

Quelle alimentation pour votre mante religieuse ?

La mante religieuse est une espère carnivore. Elle se nourrit surtout d’insectes et d’araignées. Pour que ses besoins nutritionnels soient satisfaits, vous devrez lui apporter une variété de proies tous les 2 jours :

  • Papillons de nuit ;
  • Criquets (à l’occasion) ;
  • Vers de farine (pour les grosses mantes) ;
  • Pucerons ou drosophiles (pour les plus jeunes) ;

Évitez les proies mortes, celles qui sont trop résistantes (comme les coléoptères) et les guêpes qui sont susceptibles de piquer ou de mordre la mante.

Les maladies fréquentes de la mante religieuse

Les mantes religieuses sont parfois atteintes de maladies peu connues. Elles sont souvent détectées trop tard. En voici quelques-unes.

La diarrhée

Elle est la plus fréquente. Il s’agit de la conséquence d’une infection bactérienne ou d’un problème de digestion. Elle s’accompagne de rejets buccaux. Vous pourrez voir les selles liquides sur les parois du terrarium. Il faudra donc nettoyer et désinfecter.

Perte de membres

Elle est sans grande conséquence quand il s’agit d’un seul membre. Il suffit d’humidifier davantage le réservoir. Le membre repoussera à la mue suivante. Si plusieurs membres sont touchés, la mante a de fortes chances de mourir.

Les nécroses

Elles peuvent survenir suite à une blessure de l’animal. Il faudra donc amputer le membre concerné. Une autre alternative consiste à lui donner du miel (doté de propriétés antibactériennes).

Bon à savoir : si vous remarquez que votre mante va muer, retirez tous les autres insectes du bac. Ces derniers pourraient la blesser ou manger sa peau.

Le nettoyage du bac

L’accumulation de restes de nourriture (pattes, ailes, morceaux…) dans son habitat est source de stress pour la mante religieuse. Retirez-les donc après son repas. Il en est de même pour les matières fécales. Si votre animal de compagnie ne semble pas intéressé par les insectes que vous avez mis à sa disposition, retirez-les du terrarium.

Pour un nettoyage complet de son milieu de vie :

  • Déplacez votre mante dans un bocal de secours qui est bien aéré ;
  • Éliminez le substrat, lavez le bac avec de l’eau chaude puis séchez-le ;
  • Évitez les détergents, ajoutez plutôt quelques gouttes de savon liquide puis rincez abondamment ;
  • Renouvelez le substrat après le séchage…

Vous offrirez ainsi un milieu de vie agréable à votre mante religieuse de compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.