stresser-laisser-comment-maison
Chiens

Comment laisser son chien seul à la maison sans stresser ?



Le chien est un animal sociable qui s’épanouit en compagnie de son maître. Mais le plus souvent, le travail et d’autres obligations peuvent vous amener à être absent, une absence qui peut devenir très stressante pour votre animal de compagnie s’il n’avait pas été préparé à cela. Comment apprendre à son chien à rester seul à la maison ? Voici nos astuces pratiques.

Préparer un espace adapté aux moments de solitude de votre chien

Seul à la maison, votre compagnon canin peut s’ennuyer très vite lorsque sa solitude n’est pas vécue dans de bonnes conditions. Il peut alors aboyer sans cesse, ou devenir destructeur s’il est laissé à l’intérieur de votre logement. Pour éviter tout dégât, commencez par préparer un espace dans lequel votre compagnon restera pendant votre absence.

Prévoyez une pièce calme et pas trop spacieuse. Trop d’espace vide peut augmenter le sentiment de solitude et le stress de votre animal de compagnie. La pièce la plus fréquentée dans votre logement est en général parfaite. De plus, mettez hors de la portée de votre chien tout objet précieux qu’il pourrait détruire. Ça vous évitera des surprises désagréables à votre retour ! Laissez cependant dans la pièce tout ce que votre chien aime : niche, oreiller, couverture, jouets, os à mâcher… De plus, tout ce qui évoque une punition doit être banni de la pièce.

Éduquez votre chien à rester seul

Pour habituer votre chien à rester seul à la maison sans stresser, il vous faut une bonne stratégie.

Le moment idéal pour apprendre la solitude à votre chien

Si vous venez d’adopter un nouveau compagnon canin, il faut lui laisser le temps de s’habituer à sa nouvelle famille d’accueil ainsi qu’à son nouveau cadre de vie. Mettez ce temps à profit pour établir des relations de confiance avec lui pour qu’il se sente bien à l’aise. Quelques jours ou semaines après l’adoption suffisent en général. Vous pouvez alors commencer à lui apprendre à rester seul.

Habituer progressivement votre chien à rester seul

Apprendre à votre chien à rester seul doit être un processus progressif. Installez-le dans la pièce dédiée. Entrez et sortez de façon répétitive dans la pièce de sorte que cela devienne normal pour votre ami canin.

Après cette étape, commencez par feindre des sorties en mettant par exemple votre costume et en prenant vos affaires. Passez quelque temps au-dehors (2 à 3 minutes pour commencer) puis retournez dans la pièce. Mais n’oubliez pas de lui laisser quelques jouets pour qu’il s’occupe. Allongez progressivement votre temps d’absence. En cas de pleurs, ignorez-le et réduisez la durée de la prochaine sortie. À chaque retour, ayez une attitude plutôt enjouée avec votre animal et surtout, ne manquez pas de féliciter votre chien lorsque vous le retrouvez calme. Il comprendra que si vous vous absentez, vous revenez toujours à la maison et il finira par considérer les moments d’absence comme quelque chose de normal.

Si votre chien réussit à rester tranquille durant vos courtes absences lors de ces exercices, vous pouvez passer à la vitesse supérieure avec des sorties plus longues. Partez par exemple à la boulangerie sans lui. Il est préférable de varier les durées d’absence (une longue sortie suivie d’une courte sortie). Ainsi, votre toutou ne cherchera pas à guetter votre retour et s’habituera à des absences plus longues. Vous devez aussi varier les scénarios des sorties en changeant chaque fois votre tenue. Vous habituerez ainsi votre animal de compagnie à votre routine quotidienne.

Une astuce pour faciliter l’apprentissage de la solitude est de sortir votre boule de poils et de la laisser se défouler avant de vous absenter. Une petite balade lui permettra de courir et de se dépenser. Il sera ainsi plus calme pendant votre absence.

Les erreurs à éviter

En apprenant à votre chien à rester seul à la maison, voici des erreurs à éviter :

  • Augmenter les durées d’absence trop rapidement pendant les séances d’exercice.
  • Laisser le chien en liberté dans la maison pendant votre absence (il peut se salir, se blesser ou même s’empoisonner).
  • Enfermer le chien dans une cage pendant de longues heures d’absence (ne pas pouvoir se dégourdir les pattes augmente le stress du chien).
  • Éviter des moments de solitude dépassant 8 heures consécutives (si vous ne pouvez l’éviter, sollicitez une personne digne de confiance pour tenir compagnie à votre boule de poils).
  • Associer l’absence à une punition.

Faire appel à un vétérinaire, c’est parfois nécessaire

Malgré tous vos efforts, il se peut que l’éducation à la solitude de votre chien ne porte pas ses fruits. Un animal qui a subi des traumatismes liés à un abandon par le passé peut avoir de mauvais souvenirs. Une maladie peut également l’amener à ne pas vouloir rester seul. N’hésitez donc pas à consulter un vétérinaire bien expérimenté en comportement canin. Ce dernier pourra déterminer si une thérapie spécialisée aidera votre toutou.

La caméra pour chien, un accessoire qui peut être utile

Apprendre à votre chien à ne pas stresser quand vous êtes absent est une chose. Ne pas stresser vous-même en est une autre. Pour avoir l’esprit tranquille, vous pouvez installer chez vous des caméras connectées. Elles peuvent filmer votre animal de compagnie et vous retransmettre les images en direct sur votre téléphone mobile. Certains systèmes de surveillance évolués vous permettent d’interagir avec votre chien (lui parler ou activer la distribution des croquettes). Si vous avez un animal malade, cet accessoire peut également être très utile pour le surveiller à distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.