education-pour-ou-contre-le-collier-de-dressage
Conseils

Éducation : pour ou contre le collier de dressage ?



Le collier de dressage pour chien est un accessoire qui soulève de nombreuses polémiques. Certains propriétaires louent ses bienfaits, tandis que d’autres y sont farouchement opposés. Il est donc compréhensible que vous vous demandiez si ce collier est adapté ou non pour l’éducation de votre chien. Voici tout ce qu’il faut savoir pour prendre une décision.

Différents types de colliers de dressage pour les chiens

Les chiens domestiques ont parfois des comportements déviants. Ils peuvent ne plus obéir au rappel, refuser de marcher au pied, devenir agressifs, aboyer sans cesse… Les colliers de dressage peuvent alors être utilisés pour les amener à obéir plus aisément. Il existe de nombreux types de colliers de dressage. En voici une liste non exhaustive.

Le collier étrangleur

Ce modèle a un système de fonctionnement plutôt simple. Si le chien tire sur sa laisse, le collier se rétrécit et exerce une pression sur son cou, l’obligeant à s’arrêter. Il existe des variantes du collier étrangleur. Vous trouverez entre autres le collier à pointe et le collier martingale.

Le collier à pointe est constitué de pointes lisses qui provoquent de légères douleurs au chien en cas de désobéissance.

Le collier martingale est en tissu ou en nylon. À cause de sa matière de conception, il exerce une pression bien répartie autour du cou de l’animal. Il est souvent utilisé pour les chiens domestiques qui ont leur tête plus petite que leur cou (lévriers, whippets…). Ce modèle ne doit pas être utilisé sur des chiens au cou fragile ou qui ont des problèmes respiratoires.

Les colliers de dressage électroniques et à ultrasons

Il fonctionne par émission de stimulations électriques. Certains modèles émettent des vibrations, des sprays (d’air, de citronnelle…).

Pour faire obéir le chien, certains modèles diffusent des ultrasons. Ces sons, seulement perceptibles par les canidés, leur sont très désagréables.

Utilisation du collier de dressage : les points positifs

Voici quelques arguments positifs en faveur de l’usage du collier de dressage.

Le collier de dressage n’est pas un outil de punition

Beaucoup d’experts de l’éducation canine soutiennent que les impulsions électriques envoyées par certains types de colliers sont désagréables pour l’animal, mais non douloureuses. Ils ne mettent donc pas la vie des animaux en danger. Ils facilitent aussi la communication entre un chien difficile et son maître.

Le collier de dressage coûte moins cher qu’un comportementaliste

Faire appel à un comportementaliste pour dresser son chien est coûteux (30 à 80 euros l’heure pour 10 à 30 heures de cours). Ce budget devra s’ajouter à celui qu’il faut prévoir pour assurer un bon niveau de vie à votre compagnon. Pendant ce temps, les colliers de dressage de bonne qualité coûtent environ une centaine d’euros.

Le collier de dressage ne donne pas uniquement des décharges électriques

Certains colliers utilisent un mécanisme de bip sonore, de décharge d’air ou d’ultrasons, comme alternatives à la stimulation électrique. De plus, ils peuvent être réglés afin d’émettre des stimulations d’intensité croissante.

Utilisation du collier de dressage : les points négatifs

Mal utilisé, le collier de dressage peut être à l’origine de séquelles physiques et psychologiques chez votre animal de compagnie. Les modèles bas de gamme peuvent faire mal au chien. De plus, un chien qui ne comprend pas la raison de sa punition ne changera pas d’attitude. Brûlures, blessures, lésions, anxiété et peur peuvent être la conséquence. Certains colliers, utilisés en permanence, peuvent provoquer des lésions cervicales et trachéales.

Comment bien utiliser le collier de dressage pour l’éducation canine ?

Pour que vous puissiez faire un bon usage du collier de dressage, voici quelques règles à suivre pour le bien-être de votre toutou.

Choisir le bon collier

Choisissez un modèle de collier adapté à votre chien (race, caractéristiques physiques, gabarit, caractère…). Assurez-vous qu’il est étanche, solide et adapté à son cou.

Le collier n’est pas un outil magique

Le collier de dressage ne fera pas à lui seul des miracles. Il ne doit être que rarement utilisé. Vous, le propriétaire, devez être le véritable acteur de l’éducation de votre compagnon. Les punitions avec le collier doivent être accompagnées de mots pour que l’animal comprenne ce qui lui est reproché. Il faut faire preuve de cohérence.

Le dressage en pratique

Une fois le collier acheté et installé au cou du chien, laissez-lui une période de 7 à 4 jours pour se familiariser avec. Durant cette période, désactivez les stimulations du collier. Cette étape à ne pas sauter est utile afin que l’animal ne fasse pas le lien entre le collier et les corrections.

Ensuite, les séances de dressage doivent être courtes (15 à 20 minutes) dans un environnement calme et sûr pour la sécurité de votre animal de compagnie. Pendant les séances, encouragez-le après chaque exercice réussi avec des jeux ou friandises. Associez à chaque comportement de votre chien une commande vocale spécifique pour le réprimander ou l’encourager. Enfin, évitez de dresser l’animal lorsque vous êtes de mauvaise humeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.