chat-malade-eternuements

Mon chat éternue mais son nez ne coule pas : comprendre les causes

Les éternuements chez nos amis félins sont généralement considérés comme normaux, surtout si cela est occasionnel. Cependant, lorsque votre chat éternue sans que son nez ne coule, cela peut être signe d’un problème de santé sous-jacent qu’il faut identifier et traiter en conséquence.

Causes courantes des éternuements chez le chat

Chez les chats, les éternuements sont une réaction naturelle à divers stimuli tels que la poussière, les parfums ou les irritants environnementaux. Cependant, il existe plusieurs causes qui peuvent conduire à des éternuements excessifs chez ces animaux. Parmi ces causes, on compte notamment les infections virales, bactériennes ou fongiques, les allergies et même des problèmes dentaires.

Infections virales

L’une des raisons les plus fréquentes pour lesquelles un chat éternuera sans présenter d’écoulement nasal est la présence d’infections virales. Les chats peuvent être infectés par différents virus tels que le calicivirus, le coronavirus félin ou encore l’herpès virus félin. Ces infections peuvent provoquer des symptômes très variés selon le type de virus dont les éternuements répétitifs sans écoulement nasal.

Calicivirus félin

Ce virus est responsable d’environ 40 % des cas d’infections respiratoires supérieures chez les chats. Les symptômes les plus courants incluent de la fièvre, des éternuements et parfois un écoulement nasal. Cependant, certains chats présentent une forme moins sévère de l’infection et peuvent seulement éternuer sans que leur nez ne coule.

Coronavirus félin

Ce virus est principalement associé à la péritonite infectieuse féline, une maladie grave et souvent fatale pour les chats. Bien que cela soit rare, certains chats infectés par le coronavirus félin peuvent développer des signes respiratoires tels que des éternuements mais sans présenter d’écoulement nasal.

Herpès virus félin

L’herpès virus félin est responsable d’environ 50 % des infections respiratoires supérieures chez le chat. Les symptômes classiques comprennent des éternuements, la toux et un écoulement nasal. Toutefois, il existe des formes légères de cette infection où le chat peut uniquement éternuer sans présenter d’écoulement nasal.

Infections bactériennes et fongiques

Outre les infections virales, certaines bactéries et champignons peuvent également être responsables des éternuements chez les chats. Il s’agit notamment de la Chlamydophila felis, qui provoque une conjonctivite ainsi que des éternuements, et des champignons du genre Aspergillus qui sont responsables de cas d’aspergillose sinusale.

Chlamydophila felis

Cette bactérie provoque généralement une conjonctivite chez les chats, associée à des éternuements et parfois un écoulement nasal. Toutefois, dans certains cas, l’animal peut présenter uniquement des éternuements sans que son nez ne coule.

Aspergillose sinusale

Dans de rares cas, les champignons du genre Aspergillus peuvent infecter les sinus de votre chat et provoquer des éternuements répétitifs sans écoulement nasal. Cette infection est plus fréquente chez les chiens et rare chez les chats, mais elle peut tout de même survenir chez ces derniers.

Allergies

Les allergies sont également susceptibles de provoquer des éternuements chez les chats, notamment lorsqu’ils sont exposés à des allergènes tels que le pollen, la poussière ou certaines substances chimiques. Dans ce cas, l’éternuement sera souvent sans écoulement nasal et pourrait être accompagné d’autres symptômes tels que des démangeaisons ou une irritation des yeux.

Problèmes dentaires

Plus rarement, des problèmes dentaires peuvent être à l’origine des éternuements chez les chats. Les dents de votre animal, en particulier les prémolaires supérieures, sont situées très près des sinus. Une infection dentaire ou une inflammation au niveau de ces dents peut provoquer une irritation du sinus et ainsi entraîner des éternuements sans écoulement nasal.

Traitement et prévention

Avant de proposer un traitement adapté à votre chat, il est essentiel d’identifier la cause précise des éternuements sans écoulement nasal. Pour cela, consultez votre vétérinaire qui pourra réaliser différents examens et analyses selon les symptômes présentés par l’animal.

En cas d’infection virale, bactérienne ou fongique, un traitement médicamenteux sera généralement prescrit pour lutter contre l’agent pathogène responsable et apaiser les symptômes. Les allergies pourront être prises en charge par des traitements antihistaminiques ou corticoïdes, et des mesures préventives pour limiter l’exposition de votre chat aux allergènes incriminés.

Quant aux problèmes dentaires, ils devront être traités par un nettoyage bucco-dentaire et un détartrage réalisés par votre vétérinaire.

Pour prévenir les causes potentielles des éternuements chez votre chat, n’hésitez pas à lui procurer une nourriture de qualité, à jour dans ses vaccins et veillez régulièrement à son hygiène dentaire. Enfin, pensez également à réduire au maximum les irritants environnementaux susceptibles de provoquer une réaction allergique chez votre animal.


Commentaires

2 réponses à “Mon chat éternue mais son nez ne coule pas : comprendre les causes”

  1. […] Mon chat éternue mais son nez ne coule pas : comprendre les causes […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.