chiot
Chiens

Préparer l’arrivée d’un chiot à la maison



Avez-vous décidé d’adopter un chiot ? Bonne décision ! Vous savez sans doute que le chien est le meilleur compagnon de l’homme. Toutefois, vous devez préparer la venue de votre nouveau bébé, même s’il ne s’agit que d’un chiot. Plusieurs aspects sont à prendre en compte pour installer convenablement votre hôte. Nous vous disons tout dans cet article. 

Réserver son espace personnel

Avant l’arrivée de votre chiot, il est nécessaire d’aménager un espace qui lui sera exclusivement destiné. Nos animaux ont également besoin d’un espace personnel afin de pouvoir avoir des moments d’intimité. Ainsi, son espace doit être situé dans un coin facile d’accès et surtout loin des zones de passages afin d’éviter que les bruits ne perturbent son repos. Aussi, pensez à délimiter son territoire tout en prenant le soin d’enlever tous les objets pouvant le blesser tel que : fils électriques, objets tranchants, produits ménagers et bien d’autres. Installer également un panier confortable sur son territoire afin qu’il puisse faire sa sieste dans le maximum de confort. Par ailleurs, que le chiot conserve le même territoire jusqu’à l’âge adulte. Vous devez donc prendre en compte la taille approximative qu’aura votre chiot à l’âge adulte pour définir les dimensions de son territoire. 

Éviter le stress

Venir dans un nouveau foyer n’est pas chose facile pour un chiot surtout lorsqu’il n’a pas été sociabilisé comme cela se doit. Les premiers jours peuvent donc paraître compliqués. Pour cela, vous pouvez essayer de vous familiariser avec le chiot bien avant son arrivée dans votre foyer. Pour cela, rendez-lui fréquemment visite et si possible offrez-lui des cadeaux afin qu’il puisse se familiariser avec votre odeur. L’éleveur serait également être d’une grande utilité. Afin qu’il ne se sente pas trop isoler, vous pouvez placer dans son panier une couverture ayant l’odeur de sa mère. Une fois dans votre foyer, laissez-lui le temps de s’installer et de s’habituer à son nouvel environnement. Votre invité aura le stress de se retrouver dans un milieu inconnu. Pour cela, ne le bousculez pas trop. Vous devez absolument éviter que la famille notamment les enfants ne l’encombrent. Laissez-lui plutôt le temps de prendre ses marques et de trouver un repère. Avec le temps il finira par s’habituer et vous pourrez jouer convenablement avec votre toutou. 

Préparer son éducation

Accueillir un chiot dans votre foyer doit vous faire penser à son éducation. Comment faire ? Quels sont les astuces et moyens pour le dresser facilement ? Vous devez vous poser ces questions, car la période la plus importante pour réussir l’éducation d’un chien est lorsqu’il est encore petit. Elever un chiot est comme élever un nouveau bébé. Vous devez tout lui apprendre : comment dormir, comment jouer, comment faire pipi dehors… Aussi, vous devez lui apprendre à fixer des limites depuis la base. Il est donc important de vous préparer en conséquence avant l’arrivée de votre hôte et si possible de faire des recherches sur la question. 

Prévoir son alimentation

Votre chiot est un petit carnivore en pleine croissance. Il a donc des apports spécifiques liés à son développement. Une alimentation équilibrée sera alors nécessaire pour augmenter son espérance de vie et favoriser sa santé. 

Par conséquent, évitez les aliments vendus en supermarché. Si possible, renseignez-vous auprès de son éleveur pour savoir ce qui lui donne. Ainsi, vous pourrez continuer l’alimentation sur quelques jours et passer à une transition plus tard. 

De plus, vous n’aurez pas forcément le temps de préparer ses repas. Optez donc pour les aliments vendus en animalerie ou chez votre vétérinaire. Même s’ils sont plus coûteux, ils restent tout de même de qualité. L’alimentation de votre chiot doit lui apporter assez de calories. Mais aussi, suffisamment de calcium et de phosphore. Ce sont ces deux éléments qui interviennent dans la croissance de votre boule de poil. 

Son alimentation devra être également riche en vitamines, minéraux et en oligo-éléments. Associés aux lipides et aux acides gras aminés, ces derniers favorisent une bonne santé de la peau et du pelage. Une alimentation de qualité participe aussi au maintien de l’immunité chez votre animal. Entre deux et quatre mois, vous pouvez nourrir votre chiot 3 fois par jour. L’apport calorique est ainsi bien réparti et vous lui évitez des crises d’hypoglycémie. À partir de 4 mois, vous pourrez le nourrir deux fois par jour. Le repas de votre chiot ne doit pas excéder 30 minutes. Veillez néanmoins à lui laisser de l’eau à volonté et, remplacez, 2 à 3 fois par jour. Pour suivre la bonne croissance de votre animal, il est important de le peser une fois par mois.

Nous espérons que nos conseils vous seront utiles pour préparer l’arrivée de votre toutou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.